CRITÈRES DU DISCERNEMENT

C’est quoi le discernement : une définition

Le discernement spirituel est la capacité ou l’intelligence (au sens grâce)  de connaître ce qui est de Dieu et ce que  Dieu veut.
Le discernement est une forme d’intelligence et de sagesse dans l’Esprit Saint, mais il est avant tout un des éléments des 7 dons du Saint Esprit qui nous permet de faire la volonté du Père et donc d’entrer dans notre vocation (entendez mission), comme le Christ, de fils et filles du Dieu.
Le prophète Isaïe (11,1-2) annonce ainsi le Messie :
« Puis un rameau sortira du tronc d’Isaï, un rejeton naîtra de ses racines. L’Esprit de l’Éternel reposera sur lui ; Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l’Éternel »
1Puis un rameau sortira du tronc d’Isaï, Et un rejeton naîtra de ses racines.
2L’Esprit de l’Eternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l’Eternel.
3Il respirera la crainte de l’Eternel; Il ne jugera point sur l’apparence, Il ne prononcera point sur un ouï-dire.
4Mais il jugera les pauvres avec équité, Et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre; Il frappera la terre de sa parole comme d’une verge, Et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant.
5La justice sera la ceinture de ses flancs, Et la fidélité la ceinture de ses reins.
6Le loup habitera avec l’agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira.
7La vache et l’ourse auront un même pâturage, Leurs petits un même gîte; Et le lion, comme le bœuf, mangera de la paille.
8Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, Et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic.
9Il ne se fera ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte; Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, Comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent
Et la volonté du Père est de nous sauver par le Christ, nous faire entrer dans la filiation du fils par l’Esprit Saint afin de vivre dans la plénitude de sa parole ( sa vie) (Marc 3, 35/ Jean 3, 16).
Le don du Conseil (et donc du discernement) est souvent cité à côté de celui de La sagesse, de l’Intelligence, de la Science et de la Force.
Pourquoi? Parce que ces 4 dons (Conseil, Sagesse, Intelligence et Force) servent à séparer les ténèbres de la lumière. Ce sont eux qui nous permettent de pénétrer dans les désirs de Dieu en nous évitant l’erreur et le péché qui abîme notre âme.
Rappelons-nous que les désirs de Dieu sont souvent contraires à nos désirs (les désirs de notre chair) 
(Gal 5,16-17/ 1Co1,25/ 1Co2,6/ Eph1,17/ Col1,9)

C’est là un des principes majeur du discernement : Remettre les choses dans la volonté de Dieu, pas dans la nôtre, notre entendement, notre logique, notre perception des choses…

Les obstacles au discernement sont nombreux : notre histoire, nos habitudes, nos désirs inconscients, nos blessures, nos peurs, nos échecs, etc.

Le don du discernement ne peut s’exercer alors avec efficacité si nous sommes au clair avec nous même, si nous avons conscience de nos pauvretés mais surtout si nous savons nous mettre à l’écoute de l’Esprit Saint, Esprit de vérité et de connaissance (révélation).Jean 16,13
Gal 5,16-17
16Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. 17Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez
1 Corinthiens 3, 16 à 21
Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? 17Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes.
Que nul ne s’abuse lui-même: si quelqu’un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu’il devienne fou, afin de devenir sage.
Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit: Il prend les sages dans leur ruse. Et encore: Le Seigneur connaît les pensées des sages, Il sait qu’elles sont vaines. Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes; car tout est à vous

Le but du discernement :

St Paul l’explique très bien «  Laissez Dieu vous transformer et vous pourrez alors discerner ce que Dieu veut : ce qui est bien, ce qui lui est agréable et ce qui est parfait. » Romains 12, 2
Si nous regardons cette définition de Paul, on peut comprendre que le but du discernement selon lui est de connaître ce que Dieu veut. Et ce que Dieu veut est toujours bien, agréable et parfait.
 Bien : au sens juste, ajusté, correct, dans le bon sens,…A la création à chaque étape, Dieu vit que cela est « bon », c’est-à-dire ajusté et dans le bon sens.
Belle exemple de discernement par Dieu lui-même :
Genèse 1:1-4
Au commencement Dieu créa le ciel et la terre.
La terre était informe et vide ; les ténèbres couvraient l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
Dieu dit : ” Que la lumière soit! ” et la lumière fut.
Et Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière et les ténèbres.
Ici nous voyons bien qu’il y aurait pu avoir un dilemme puisque l’obscurité et les ténèbres sont les créations de Dieu. Or Dieu n’hésite pas à séparer les ténèbres de la lumière parce qu’il s’est aperçu que la lumière serait « bonne ». Bonne pour les plantes, bonne les animaux et bonne pour l’homme. Ici, on peut utiliser « bon » comme « nécessaire pour faire croître », « indispensable à la vie », etc.
Agréable : au sens de «  ce qui plaît à Dieu », pas ce qui nous plait. Ce qui plaît à Dieu est souvent opposé à nos désirs et passions. Ce qui plaît à Dieu est de vivre dans sa volonté,  dans sa lumière, dans l’Esprit Saint  (Éphésiens 5, 8-18).
Éphésiens 5:8-18
Autrefois vous étiez ténèbres, mais à présent vous êtes lumière dans le Seigneur: marchez comme des enfants de lumière.
Car le fruit de la lumière consiste en tout ce qui est bon, juste et vrai.
Examinez ce qui est agréable au Seigneur;
Et ne prenez aucune part aux œuvres stériles des ténèbres, mais plutôt condamnez-les.
Car, ce qu’ils font en secret, on a honte même de le dire;
Mais toutes ces abominations, une fois condamnées, sont rendues manifestes par la lumière; car tout ce qui est mis au jour, est lumière.
C’est pourquoi il est dit: “Éveille-toi, toi qui dors; lève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera.”
Ayez donc soin de vous conduire avec prudence, non en insensés,
Mais comme des hommes sages; rachetez le temps, car les jours sont mauvais.
C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez bien quelle est la volonté du Seigneur.
Ne vous enivrez pas de vin: c’est la source de la débauche; mais remplissez-vous de l’Esprit-
Saint.
Parfait : c’est dire comme Dieu, qui ressemble à Dieu, qui est de Dieu (et non pour Dieu).
Matthieu 5:48
Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

L’exercice du discernement :

Le discernement est une grâce à demander au Saint Esprit car il procède de cette capacité dans l’Esprit Saint à connaitre la volonté de Dieu.
En partant de cette définition, on peut affirmer que le discernement doit être un exercice permanent du chrétien. Et pourtant ce n’est pas le cas parce qu’il est très difficile pour l’homme de ne pas se laisser gouverner par des désirs et ses habitudes.
Et être charismatique ne garantit pas d’avoir le don de discernement. Parfois même, le caractère expressif et spontané des charismes ne disposent pas à l’exercice du don de discernement.
Pour exercer un bon discernement il faut savoir se taire et savoir écouter. Avoir la culture de la vie intérieure est quasi indispensable. Et cette vie intérieure se développe dans la lecture quotidienne de la parole et dans l’adoration permanente.
C’est à la lumière de parole de Dieu et des révélations de l’Esprit notre esprit qu’un bon discernement peut se faire. Une personne qui ne sait pas se taire ou qui ne sait pas se mettre à l’écoute des motions l’Esprit Saint ne peut pas exercer le charisme du discernement.

Le discernement de l’esprit:

Pour comprendre le discernement de l’esprit, il faut connaitre le mouvement de l’esprit. Et pour connaitre le mouvement de l’esprit je propose un outil :

L’échelle imbriquée du discernement

 

 

  

NB : Faire attention aux états transitifs.
         –  Par exemple une personne qui est entrain de passer de l’obsession à l’infestation va commencer aura un discours incohérent en terme de vérité des choses qu’elle relate.

– De même l’altération  de la vérité chez l’infesté peut la conduire à faire des rituelles de consécration en banalisant leur importance et impacts. Or cela peut faire basculer dans la possession.

 Le charisme ou le don du discernement doit être exercer avec une grande humilité, dans l’obéissance à l’écriture, à ses responsables et à l’Église.  C’est pourquoi je pense que très peu personne y sont réellement appelés à l’exercer. 

Par contre, le don de discernement personnel est une grâce necessaire à tout chrétien pour vivre sa foi et demeurer dans la volonté de Dieu.

 

Que brûle en nos cœurs le feu de l’Esprit!

Fr Jem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *