Prière de confiance – Père je suis ton enfant

Père, je te rends grâce de m’avoir créé à ton image et à ta ressemblance[1].

Tu m’as tissé depuis le sein de ma mère[2]

Et fait de moi une merveilleuse créature[3].

Je ne suis donc pas le fruit du hasard

Mais le fruit de ton amour,

J’ai du prix à tes yeux et tu m’aimes[4].

Et c’est parce que tu m’aimes, Père,

Que tu as livré ton fils unique, Jésus-Christ, à la Croix, pour me sauver du péché, de la mort et me délivrer du Malin[5].

Je confesse ainsi Père, que Jésus-Christ est mon Seigneur et mon Sauveur personnel.

En lui j’ai la vie éternelle[6],

En lui, je proclame et j’affirme que je suis enfant de Dieu[7].

Et puisque je suis enfant de Dieu,

Je déclare que je suis sous la plus haute protection.

Sous l’abri du Très Haut

à l’ombre du Tout Puissant[8]

Père, ta houlette et ton bâton me protège et me rassurent[9].

Je crois et j’affirme, que l’Éternel est mon berger[10].

Je ne manquerai de rien.

Je déclare que mon avenir est entre les mains de mon Dieu et que grâce et bonheur

M’accompagnent tous les jours de ma vie[11],

Père, Tu as posé sur moi ta main[12] et tu veilles sur moi.

Même si je marche dans la vallée de l’ombre de la mort je ne crains aucun mal

car tu es avec moi[13].

Même si les ténèbres venaient à m’envahir,

Avec toi, les ténèbres brillent comme le jour[14].

Si des méchants s’avancent contre moi, pour dévorer ma chair,

Ce sont eux, mes persécuteurs et mes ennemis,

Qui chancellent et tombent[15].

Je proclame et j’affirme que l’Eternel est ma lumière et mon salut,

L’Eternel est le soutien de ma vie : De qui aurais-je peur ?[16]

Si Dieu est pour moi, qui peut-être contre moi ?[17]

Qui m’accusera ? Qui me condamnera ?

Personne, car ma vie est cachée dans le Christ[18].

En Christ, je suis plus que vainqueur[19] .

Et le Saint-Esprit est mon avocat, le paraclet qui me justifie et me défend[20].

J’affirme et je crois que la paix et la joie sont mon partage, la coupe qui déborde en mon cœur,

J’atteste et je professe les projets de paix et non de malheur[21]

Que, Père, tu dresses sur ma route.

Je te remercie, Père, pour tes bontés inépuisables qui se renouvèlent chaque matin dans ma vie[22],

Merci de faire de moi ton enfant,

Le cohéritier[23] par ton fils Jésus, du trône de la grâce.

Amen, Amen, amen!


[1] Genèse 1,26a ;27

[2] Psaume 139:13

[3] Psaumes 139,14

[4] Isaïe 43,4

[5] Jean 3,16

[6] Jean 3,16

[7] Galates 3,26

[8] Psaume 91,1

[9] Psaume 23,4

[10] Psaume 23,1

[11] Psaume 23,6

[12] Psaume 139,10

[13] Psaumes 23,4

[14] Psaume 139, 12

[15] Psaume 27,2

[16] Psaume 27,1

[17] Romains 8,34

[18] Colossiens 3,3

[19] Romains 8,37

[20] Romains 8,33

[21] Jérémie 29,11

[22] Lamentations 3,22

[23] Romains 8,17

Frère Jem

[1] Genèse 1,26a ;27

[2] Psaume 139:13

[3] Psaumes 139,14

[4] Isaïe 43,4

[5] Jean 3,16

[6] Jean 3,16[7] Galates 3,26

[8] Psaume 91,1

[9] Psaume 23,4

[10] Psaume 23,1

[11] Psaume 23,6

[12] Psaume 139,10[13] Psaumes 23,4

[14] Psaume 139, 12

[15] Psaume 27,2

[16] Psaume 27,1

[17] Romains 8,34

[18] Colossiens 3,3

[19] Romains 8,37[20] Romains 8,33

[21] Jérémie 29,11

[22] Lamentations 3,22

[23] Romains 8,17

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *