L’effusion du Saint Esprit

L’effusion du Saint Esprit : Une expérience spirituelle renouvelable
Noyau de « Viens & Loue »
Le samedi 9 mai 2015
St Leu – Paris 3e
« Je suis venu apporter un feu à bord  ur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! » (Luc 12, 49)

        I.        L’effusion du Saint  Esprit, qu’est-ce que c’est ? Pourquoi ?

L’effusion du Saint Esprit est une expérience spirituelle qui consiste à recevoir en plénitude le Saint Esprit. Comme le débordement un cours d’eau qui sort de son lit, l’Esprit Saint vient en nous et nous déborde par sa présence. Au passage, il allume des feux en nous, des feux de l’Amour en nous mettant au service de nos frères et sœurs.

 Elle est renouvelable à l’infini !


« L’Esprit Saint se répand sur nous comme du vent et du feu, c’est cela le Baptême dans l’Esprit Saint dont il faut redécouvrir la beauté factuelle  » Pape Benoît XVI (Pentecôte 2008, Rome)
 « Les charismes sont une merveilleuse richesse de grâce pour la vitalité apostolique et pour la sainteté de tout le corps du Christ » (Les fidèles laïcs § 24, Exhortation du Pape Jean-Paul II : Rome,  le 30 Décembre 1988 en la fête de la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph)

Saint Paul en parle : « la manifestation de l’Esprit est donnée en vue du bien commun…le don des langues, de guérison, de sagesse, de prophétie, d’enseignement, d’opérer des miracles etc… » 1 Co 12, 4- 12.

A lire : Joël 3,1-3 / Amos 9,13/ Ez 37,3-6/ Ac 1,8 / Ac 2, 1-4/ Rom8,15/ Luc 3,16

        II.        Différence entre charismes, vertus et dons.

Il faut différencier les charismes des aux dons et vertus.
Deux types de vertus : Théologales et  cardinales.
Les 7 Vertus

« La vertu est une disposition habituelle et ferme à faire le bien » (Catéchisme de l’Eglise Catholique n°1803 Chap. I, Art7 Sur la Dignité de la Personne Humaine).

Les théologales : foi, l’espérance et la charité, 1Co 13,13/( 1Th 1,3 )
Les 3 vertus théologales, c’est à dire les vertus qui ont Dieu lui-même pour source,  sont des dons de Dieu à notre esprit.

 
La Foi – La Charité – L’espérance


Les cardinales : La tempérance, la justice, la prudence et la force[i]. Le mot « cardinal » vient du latin « cardo », « le gond » St Ambroise (environ 340-397).Les 3 vertus théologales, c’est à dire les vertus qui ont Dieu lui-même pour source,  sont des dons de Dieu à notre esprit.

Les 4 vertus cardinales sont les fruits et les acquis de notre éducation. Elles font appel à notre volonté et demande de la persévérance. C’est autour de ces vertus que pivotent toutes les autres comme autour d’un gond. Les vertus cardinales sont « chemin de bonheur, amour souverain de Dieu » selon  St Augustin (354-430).
Les 7 « sept dons de l’Esprit » sont les dons qu’on reçoit lors de la confirmation : don de sagesse, d’intelligence, de conseil, de force, de connaissance, d’affection filiale et de crainte de Dieu. Les 7 dons nous sont donnés pour vivre pleinement notre vie d’enfant de Dieu.
Une image pour résumer : 
Si on compare notre vie à un véhicule, le moteur serait notre cœur. Le type d’énergie serait les vertus et les dons de l’Esprit Saint. Quant aux charismes,  ils représenteraient les options possibles faites pour le confort des passagers à bord. 
Le plus important dans tout cela,  c’est d’abord le constructeur ensuite le conducteur.  Nous sommes les conducteurs de la grâce que Dieu a déposée en nos cœurs.

      III.       Les fruits l’effusion du Saint Esprit

1.   Une nouvelle saveur spirituelle

a)      Signes sensibles et changements dans la vie humaine : rires, larmes de joie ou de repentance, paix profonde qui s’installe progressivement ou subitement. Renouvellement de la vie de couple, avec ses frères ou sœurs, son curé, son patron…qu’on se met facilement à aimer (pour chacun les signes seront différents)
b)      Changements dans la vie spirituelle : Facilité à la prière du cœur, nouvelle intelligence de la Parole de Dieu, goût pour les « choses de Dieu », nouvel attrait pour les sacrements, mais aussi coupure avec des habitudes ou des personnes qui ne nous font grandir spirituellement, etc.

c)    La manifestation des charismes

Les charismes sont très nombreux et variés.
L’effusion du Saint Esprit se caractérise par l’effet souvent immédiat qu’il produit en nous. Cependant, il arrive parfois le charisme prend un peu de temps avant de se déployer. Néanmoins, le lien reste évident entre les fruits nouveaux observés dans notre vie et la prière d’effusion qu’on a reçue.
Exemple :
·               On reçoit subitement des visions (charisme de vision),
·               On reçoit des paroles dans son cœur qui s’imposent à nous (charisme de prophétie),
·               On se met à parler un langage qu’on ne comprend pas et ne maîtrise pas (charismes de langues),
·               On à la claire vision d’une personne malade ou bien des sensations dans les mains avec une forte motion de prier pour quelqu’un (charisme de guérison),
·               On reçoit  une explication des images  ou paroles en langue qu’on entend (charisme d’interprétation)
·               On manifeste des fruits de l’Esprit Saint : Paix, joie, la serviabilité, la bonté…Gal5,22-23.
·               Etc.

2.   Les charismes s’ajustent souvent à nos dons ou vertus : Pas besoin d’être saint !

Par exemple, un frère qui a une vraie grâce de foi (don de la foi) pourrait recevoir assez facilement le charisme de guérison. Idem pour celui qui a un grand cœur de compassion (don de la charité).
Celui qui a la vertu de tempérance pourrait pleinement recevoir aussi bien un charisme d’accueil.
Celui qui a le don de l’affection filial, le charisme de la vie fraternelle !
Le don de crainte de Dieu ou la vertu de l’espérance avec le charisme d’intercession.
Le don connaissance avec le charisme d’enseignement !
Etc.
Cependant il est important que ce soit l’assemblée des frères qui confirme les (s) charismes reçus. Le noyau doit exercer le discernement et exercice des charismes. Cela permet un juste exercice des charismes dans l’humilité pour le bien de la communauté!

    III.        Dispositions pour recevoir l’effusion du Saint Esprit

1.    Etre une terre inflammable : Raison fondamentale

Etre combustible, c’est être pauvre en soi-même, c’est ne pas se  laisser conduire que par sa raison et son intelligence mais être capable d’écouter l’irrationalité de son cœur qui parle. L’orgueil symbole de la pierre qui est ininflammable s’oppose à la Charité et nous ferme à l’action du Saint Esprit. 

2.    Les obstacles à une effusion du Saint Esprit

–  Ne pas désirer le Saint Esprit
–  Ne pas le demander
–  Les murmures 
–  Les ruminements incessants 
–  Les grandes blessures de nos vies (elles demandent un accompagnement et une bonne confession au préalable)
–  L’orgueil
–  La vanité
–  L’absence d’une vie de prière ou de foi (le bon larron a été sauvé par sa foi et non à cause de ses fautes)
–  Avoir trop de bruits dans sa vie. La peur du silence.
Fr Jem

[i] Selon St Augustin : La tempérance, c’est l’amour se donnant tout entier à l’objet aimé; la force, c’est l’amour supportant tous les maux à cause de l’objet aimé; la justice, l’amour soumis au seul objet aimé, et par suite régnant sur tout le reste avec droiture; enfin, la prudence, c’est l’amour faisant un choix judicieux de ce qui peut lui être utile à l’exclusion de ce qui peut lui être nuisible. Et cet amour, nous avons dit que ce n’est pas l’amour de n’importe quel objet, mais uniquement l’amour de Dieu, c’est-à-dire l’amour du souverain bien, de la souveraine sagesse, de la concorde souveraine. Je pourrais donc encore définir ces vertus: la tempérance c’est l’amour de Dieu, se conservant intègre et incorruptible; la force, c’est l’amour supportant facilement tout à cause de Dieu ; la justice, c’est l’amour ne servant que Dieu seul et par suite régissant avec droiture tout ce qui est soumis à l’homme; la prudence, c’est l’amour discernant judicieusement ce qui peut nous aider à arriver à Dieu ou ce qui peut nous détourner de lui. »

                                         

2 thoughts on “L’effusion du Saint Esprit”

    1. Oui, la confirmation est un sacrement alors que l’effusion est un renouvèlement de la ferveur de notre foi par le Saint-Esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.